Merci Mamans !

Bonne fête à toutes les mamans !

Merci à toutes les mamans

Merci pour votre amour inconditionnel
Merci pour votre soutien sans failles
Merci pour votre présence irremplaçable
Merci pour votre temps immensurable
Merci pour votre courage inlassable
Merci pour votre patience insoupçonnable
Merci pour votre générosité inépuisable

Merci pour les larmes séchées
Merci pour les chagrins consolés
Merci pour les conseils donnés
Merci pour les câlins et les bisous par milliers
Merci pour les soins et les bisous magiques
Merci pour les principes inculqués
Merci pour les regards protecteurs
Merci pour les sourires rassurants
Merci pour le quotidien adouci
Merci pour les moments doux partagés
Merci pour les belles choses enseignées
Merci pour le temps accordé
Merci pour le bonheur apporté
Merci pour l’Amour donné et jamais repris
 
Merci pour tout !
Merci maman d’être ma maman !
  
« Ce soir, il m’a dit « je t’aime ». Je lui ai dit « je t’aime » en retour. Puis il a ajouté : « Alors, on se t’aime tous les deux, maman. »
Oui, mon Lulu, on se t’aime tous les deux… » Juste avant le bonheur – Agnès Ledig

Lettres VIP

Lettre n°1 :

Cher Père Noël, j’étais sage. La preuve j’ai gagné pour la deuxième fois consécutive les élections au Maroc. Mais cette fois, c’est un vrai casse-tête. Non pas, pour gouverner, je n’en suis pas encore là mais juste former ma nouvelle troupe. J’aimerai recevoir cette fameuse liste.

Signé : Benkirane, le premier ministre sans ministres 


Lettre n°2 :

Cher Père Noël, j’étais sage comme une image. La preuve je n’ai pas bougé de ma place. Pendant, toute l’année, j’ai fait bonne figure. Je ne parle pas trop et n’interromps pas les autres. Je me déplace rarement réduisant ainsi l’empreinte carbone du pays.  J’aimerai recevoir le skateboard dernier cri afin de me dégourdir les jambes et voir du pays.

Signé : Bouteflika, le président en cire


Lettre n°3 :

Cher Père Noël, j’étais sage. La preuve, j’ai envoyé sans hésiter et sans qu’ils me le demandent des renforts pour éteindre les incendies qui ont ravagé les Terres de notre cher voisin.  J’ai aussi assisté aux obsèques de Shimon Pérès, le prix Nobel de la Paix. Une disparition qui m’a beaucoup affecté autant que celle d’Ariel Sharon. J’aimerai recevoir la médaille du mérite et du dévouement. Et si ce n’est pas trop vous demander, une reconnaissance pour service rendu à la nation me fera tellement plaisir. Une nation à laquelle je suis tellement dévoué.

Signé : Abass, sans âme palestinienne


Lettre n°4 :

Cher Père Noël, j’étais sage. La preuve, j’ai accompli des miracles, caché des misères et berné bien du monde à la demande. Je suis devenu l’incontournable rituel du matin, du soir et des fois du midi. On parle de moi partout : dans les magazines,  les blogs, les vlogs, des vidéos, des chaînes Youtube. Il y a même des enseignes qui me sont entièrement consacrées. J’aimerai prendre congé, je suis fatigué du superflu. J’aimerai être utilisé occasionnellement et laisser leur peau respirer et briller naturellement.

Signé : Makeup*, votre deuxième peau

*maquillage pour les anciens 


Lettre n°5 :

Cher Père Noël, j’étais sage. La preuve, j’ai atteint le niveau prestige dans le jeu Call of Duty, version Alep. J’aimerai recevoir des nouvelles versions et une manette plus performante. Je m’excuse si ma lettre est courte mais j’ai la main en permanence sur la gâchette. Il faut surtout pas me distraire sinon je déborderai facilement de ma zone de tir. 

Signé : Assad, l’exterminateur 


Lettre n°6 :

Cher Père Noël, j’étais sage. La preuve, je vais céder ma place tant convoitée sans rechigner ni me faire prier. Je me rend compte que le pouvoir n’est pas trop mon délire. Les prises de décision, les non et les oui catégoriques et le titre « Monsieur le Président » sont mes cauchemars.  Ne parlons pas de sondages car j’ai atteint des records ! J’aimerai avancer le temps et me retrouver tranquillement au mois de mai. Vive la République !

Signé : Hollande, votre président dit le Flamby


Lettre n°7 :

Cher Père Noël, j’étais sage. La preuve, j’ai fait mon grand retour après ma disparition en 2006. Il m’a honoré, appliqué et acclamé 6 fois haut et fort. SIX fois, c’est pas du bonheur ça ! Je souhaite l’élire Président en m’imposant une dernière fois. Je souhaite juste le remercier pour ses loyaux services. Après, il fera de moi ce qu’il voudra même me supprimer « purement et simplement » si ça l’enchante. 

Signé : le 49.3 , au service de mon seigneur Valls


Lettre n°8 :

Cher Père Noël, j’étais sage. La preuve, je suis toujours de la partie de cache-cache entamée il y a plus de deux ans. Je souhaite être démasquée. Je commence à trouver le jeu long. Ce n’est pas ennuyant mais c’est long !

Signé : la maladie, mystérieuse partenaire du quotidien


Lettre n°9 :

Cher Père Noël, j’étais sage. La preuve, j’ai remis au goût du jour le patrimoine musical marocain : Aïta avec ma touche de jeunesse et modernité rbati, mon bagage bac+7 et mes soirées onéreuses et tellement chaleureuses. J’ai enflammé la toile et la crème de la crème veut m’avoir à toux prix leurs soirées. Mon style qui fait l’unanimité, mon français impeccable et ma dégaine sont un vrai vent de fraîcheur dans le cercle fermé des chikhates. Je souhaite être reconnu artiste de l’année et décoré du wissam pour mon patriotisme, ma singularité et mon parcours exemplaire pour notre jeunesse (qui n’est pas encore assez paumée à mon goût).

Signé : Mouline, moul lbendir


Lettre n°10 :
 

Cher Père Noël, je n’étais pas sage et je vous em………..brasse.

Signé : la sage de l’année. Mais, à vous d’en juger !

 

La Paix, svp !

Le 21 Septembre : Journée internationale de la Paix

Journée de l’Amour

Une journée sans tirs, sans roquettes, sans meurtres, sans morts, sans opprimés, sans GUERRE

Une journée de trêve mondiale

Une journée pareille est-elle vraiment possible ?

Le 22 Septembre : La journée de la Paix est terminée. Ce n’était qu’un rêve ! Vous pouvez reprendre votre activité normale. Bombardez, massacrez, tuez, brutalisez, oppressez, colonisez, traumatisez sans vous en souciez. Lavez vous les mains avec les bains de sang et les larmes des innocents.

Vive un monde où toute illusion de paix s’éloigne !

Essayons au moins de vivre en paix avec nous même, avec nos proches et notre entourage. Et qui sait, notre amour inondera ce monde et la Paix régnera sans frontières et sans distinctions.
FIN du conte des bisounours, vous y avez cru pendant un moment, n’est ce pas ?

L’Espoir nous fait vivre
Et la Guerre les fait vivre
Eux, les lobbyistes, les marchands d’armes et les grandes sphères intouchables, insoupçonnables !

Pessimiste me diriez-vous ?
Malheureusement, juste réaliste !

Je rêve de mon Maroc !

Une mutation chamboulée (http://lechappatoiredesmots.fr/une-mutation-chamboulee/) est un article que j’avais écrit il y a un an dans lequel je dressais le constat de mon pays, de son actualité et de sa société en évolution constante. Une évolution progressive pour une poignée de personnes, une évolution régressive pour la plupart et une évolution rimant avec une quête d’identité occidentale pour une génération francisée dès le berceau.

Mon pays que j’observe certes de loin (depuis maintenant 17 ans) mais dont les maux me font mal,
Dont la situation et son évolution me laissent un goût amer,
Dont les pourquoi du comment m’échappent et me tourmentent.

Un an après …

Le même constat
Les mêmes maux
Les problèmes s’aggravent
Le ras-le-bol se ressent
Les conditions d’une vie normale se font rares
Les besoins fondamentaux continuent d’être un luxe pour finir par devenir un rêve

Un rêve qu’on partage désormais sur « Facebook »rêve maroc facebook
Facebook, la boîte magique des plaintes, des dénonciations, de la solidarité, du soutien et du partage d’une cause
Une cause après l’autre (agressions, corruption,..)
On publie, on aime, on partage et on passe à la cause suivante où dois-je dire au rêve suivant.

La situation est-elle devenue si catastrophique en 17 ans qu’on commence à rêver d’une école digne de ce nom ?

« Je m’appelle xx et je rêve d’une école marocaine gratuite, uniforme et de bonne qualité pour tous les enfants marocains. Je veux que tous, fils de riches ou de pauvres, dans les villes ou dans les campagnes, au désert ou dans les montagnes, aient le même enseignement, de la même qualité.
Si vous êtes d’accord avec cet appel, copier-le, mettez-y votre nom et partagez-le. »

#école_pour_tous #Maroc #pour_égalité_des_chances

Je rêve d’une école, d’un hôpital, du travail, de la sécurité, d’une rue propre, d’une route, d’une bibliothèque, d’une piscine, de l’éducation, d’une conscience, du respect, du civisme, des principes, de la simplicité, de l’habitat, du pain, de l’eau, de l’électricité, d’un sourire, d’un bonjour, d’un pardon.

I have a dream
La relève de Martin Luther King est enfin assurée

Je rêve
Tu rêves
Il dort

Nous rêvons
Vous rêvez
Ils dorment

Bonne nuit
Faisons de beaux rêves
et si nous arrivons pas à dormir, comptons les moutons !

Je rêve d’un mouton
Je rêve d’un monde sans moutons.

Et voilà la nouvelle cause à publier et à commenter, fête de l’aïd oblige !

rêve maroc