Douleur caméléon

La douleur a débarqué sans crier gare,
Elle a pris son aise sans la moindre gêne,
Elle lui est tombée dessus tel un coup de massue,
Elle s’est incrustée tel un parasite,
Elle l’a prise par surprise sans ciller d’un cil,douleur
Elle s’est accrochée tel un aimant,
Elle s’agrippe telle une sangsue,
Elle s’invite à tout moment oubliant toute bonne manière,

Elle est tantôt sourde tantôt aiguë,
Elle la terrasse par moment,
Elle se fait discrète le temps d’un murmure,
Elle est présente sans relâche,
Elle est tellement imprévisible,
Elle fait la maligne avec ses multiples facettes,
Elle se mue au grès des saisons et des émotions.douleurUne douleur envahissante, muette, lacérante, silencieuse et capricieuse à la fois,
Elle assaille son corps sans distinction, la tenaille de la tête aux pieds,
Elle est violente et sans aménagement, 
Elle est étouffante, rendant toute envie abstraite, tout toucher impossible, tout plaisir une torture.

Ce mal invisible, sans nom, faisait des mains et des pieds pour la rendre faible, essayant de toute sa force de l’agenouiller, de la rendre prisonnière et de l’accoutumer à la fatigue, aux sensations de brûlure et d’oppression. douleur
Il espérait qu’il devienne son quotidien, sa drogue et son ombre. Il s’est tapi dans le moindre recoin de son corps sans atteindre son âme. Il change d’apparence tout en veillant à ne pas se faire prendre par autrui. Il lui est fidèle jour et nuit. 

La douleur commençait à lui embrouiller l’esprit, à réveiller des démons oubliés, à dépoussiérer des souvenirs abandonnés et à la rendre esclave. Elle voulait la consumer jusqu’aux entrailles. 

L’a-t-elle adoptée ? Se l’est-elle appropriée ? Apprivoisée?  domptée ? 

C’est du mal la connaître !!

La douleur s’est aventurée sur un terrain glissant. Elle a jeté son dévolu sur la mauvaise personne. Elle l’a affaiblie le temps de son appréhension, le temps d’une courte courtoisie.
Mais garde à elle !! Elle n’est pas sienne et ne sera jamais à sa merci, elle ne s’abandonnera jamais à ses griffes. 

Et là qui a eu le dernier mot ?!
Le temps nous le dira !!douleur

2 réflexions au sujet de « Douleur caméléon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *